Pourquoi ?

Il est aujourd'hui couramment admis qu'en France environ 18 % de la population est exclue du numérique.

Ce n'est pas un, mais trois fossés qui sont répertoriés.

Une pleine exploitation des outils numériques nécessite des connaissances et des compétences qui sont loin d’être maîtrisées par tous. Elles vont conditionner l’usage qui en sera fait et sont de trois ordres :

Ces compétences étaient déjà importantes avec les médias traditionnels, mais Internet les rend plus nécessaires encore.

L’incapacité à se servir d’Internet ou d’un ordinateur est qualifiée d’« illettrisme numérique ». Ce terme souligne l’importance de l’utilisation des TIC dans notre société : ces technologies engagent l’aptitude à communiquer, à participer, à se défendre et l’autonomie même des personnes.